• Accueil
  • > Ancien thème (2016-2017) : "Je me souviens"

Archive de la catégorie ‘Ancien thème (2016-2017) : « Je me souviens »’

« La mémoire demeure »

Mercredi 10 mai 2017

A citer éventuellement, au cas où le souvenir serait à nouveau au programme de l’épreuve de culture générale du BTS, le fait qu’a lieu aujourd’hui même la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage :

http://www.rfi.fr/emission/20170510-journee-esclavage-son-abolition-le-travail-memoire-demeure

Mémoire et histoire pendant les présidentielles

Mardi 2 mai 2017

Les deux candidats du second tour des élections présidentielles, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont a plusieurs reprises fait référence à l’histoire dans le cadre de la campagne. Emmanuel Macron a ainsi déclaré à une chaîne algérienne que la colonisation française en Algérie était un « crime contre l’humanité » (15 février 2017). Marine Le Pen a protesté contre cette affirmation et déclaré quant à elle que la France n’était « pas responsable de la rafle du ‘Vél d’hiv’» ayant conduit à la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale (9 avril). E. Macron a participé le lendemain du premier tour à une commémoration du génocide arménien (24 avril), il s’est rendu dans le village martyr de la Deuxième Guerre mondiale d’Oradour-sur-Glane (28 avril), y déclarant : « Oublier ou ne pas se souvenir, c’est prendre le risque de répéter l’histoire et les erreurs » ; il a aussi visité le mémorial de la Shoah (30 avril) et rendu hommage, le jour de la fête du Travail, à Brahim Bouarram, assassiné par des manifestants d’extrême-droite le premier mai 1995. Entre-temps, Marine Le Pen a multiplié les références au général De Gaulle dans ses discours (notamment depuis le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à sa cause le 28 avril et non sans susciter de critiques de part du petit-fils du général, Yves De Gaulle) ; et elle l’a fait après avoir, le 29 avril, écarté de la présidence intérimaire du FN Jean-François Jalkh, soupçonné d’avoir tenu des propos négationnistes. On s’aperçoit donc que les questions mémorielles, en particulier celles liées à la Seconde Guerre mondiale, semblent étrangement, à l’initiative essentiellement d’E. Macron, tenir plus de place dans la campagne de second tour que l’économie ou l’immigration.

M. Macron s’est arrêté devant le mur sur lequel sont inscrits le nom des 76 000 déportés juifs de France, parmi lesquels 11 000 enfants.

Emmanuel Macron au mémorial de la Shoah, le 30 avril 2017

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/15/en-algerie-emmanuel-macron-qualifie-la-colonisation-francaise-de-crime-contre-l-humanite_1548723 http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/09/2553312-marine-pen-france-est-responsable-vel-hiv.html http://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/presidentielle-emmanuel-macron-commemore-le-genocide-armenien-4947864 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/28/97001-20170428FILWWW00275-presidentielle-macron-a-oradour-sur-glane.php http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/30/au-memorial-de-la-shoah-emmanuel-macron-fustige-le-negationnisme-dans-lequel-certains-trouvent-refuge_5120380_4854003.html http://www.bfmtv.com/politique/emmanuel-macron-present-a-l-hommage-a-brahim-bouarram-assassine-par-l-extreme-droite-en-1995-1154429.html http://www.lejdd.fr/politique/le-fn-rattrape-par-ses-mauvaises-frequentations-3315854 http://www.letelegramme.fr/presidentielle-2017/de-gaulle-son-petit-fils-s-en-prend-a-dupont-aignan-et-au-fn-02-05-2017-11496831.php

« Ghost in the shell »

Mardi 11 avril 2017

Ghost in the shell est un manga très célèbre de la fin des années 1980. Littéralement traduit, le titre évoque le « Fantôme dans la coquille », mais il s’agit en fait d’une personnalité, chargée de souvenirs, qui vit ou qui survit dans l’enveloppe d’un corps artificiel. Le film qui a été tiré du manga est graphiquement très abouti même s’il reprend largement les inventions visuelles de Blade Runner, l’excellent polar de science-fiction de 1982 tourné par Ridley Scott à partir d’une nouvelle de Philippe K. Dick. Ce film peut aussi bien servir pour le futur thème du corps artificiel ou naturel, que pour celui du souvenir voire pour celui de l’extraordinaire. Il peut donc s’avérer très utile de le voir. Par ailleurs, il constitue un nouveau jalon dans la carrière de Scarlett Johansson qui multiplie les rôles intéressants pour les problématiques de culture générale du BTS : celui de la Veuve noire dans la série de film Marvel des Avengers (pour l’extraordinaire), celui de Lucy dans le film éponyme de Luc Besson (pour l’extraordinaire là encore), celui d’un extraterrestre dans le très étrange Under the skin et même celui, désincarné, de la voix d’une application de smartphone dans Her (dans ces deux derniers cas pour plutôt pour le corps).

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Mémoire de la colonisation

Mercredi 5 avril 2017

Le numéro de novembre-décembre 2016 de La Documentation photographique était intitulé « Colonisation. Une autre histoire ». Rédigé par l’historien Romain Bertrand, ce numéro consacre un chapitre aux « Mémoires d’empire » en se penchant notamment sur le cas de Madagascar et du Sénégal et en s’intéressant à la « bataille des mémoires » en Algérie. On peut compléter la lecture de cette revue par l’écoute d’une émission récemment diffusée par France Culture sous le titre « Les mémoire coloniales et l’imaginaire historique »

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/memoires-des-colonisations-44-les-memoires-coloniales-et

Décolonisation

« Le Passager » (2011) de Jean-Christophe Granger

Vendredi 20 janvier 2017

Le personnage principal du thriller de Jean-Christophe Granger est un psychiatre spécialisé dans les troubles de la mémoire… En travaillant sur le cas d’un patient particulièrement intéressant, il en vient à se poser des questions sur sa propre mémoire, se demandant s’il n’est pas lui-même victime d’un trouble mémoriel affectant profondément sa personnalité. C’est pour ce psychiatre le début d’une longue quête qui le conduit sur la piste de nombreux crimes…
Comme de nombreux thrillers, ce roman très sombre est complètement invraisemblable mais procure un certain plaisir de lecture et met en scène un personnage obsédé par l’idée de retrouver ses souvenirs authentiques.

Granger

« Premier contact »

Lundi 19 décembre 2016

Dans le film de science-fiction Premier contact, récemment sorti au cinéma, la mémoire n’occupe a priori pas un rôle central. Il y est question, comme son titre l’indique, du « premier contact » entre les humains et une espèce extraterrestre, apparemment bien plus développée que la nôtre. L’héroïne est une linguiste renommée, chargée de décrypter la langue des extraterrestres. Mais on s’aperçoit peu à peu au cours du film que les souvenirs et les projections dans le futur jouent un rôle déterminant dans la personnalité de cette linguiste et donc dans le dénouement de l’histoire. Ce film montre par ailleurs comment une scientifique soumise au quotidien de la vie universitaire est confrontée à des événements extraordinaires.

Image de prévisualisation YouTube

« La mémoire fantôme »

Mercredi 31 août 2016

Concernant le plus ancien des deux thèmes au programme du BTS, on peut lire de l’auteur français Franck Thilliez un polar intitulé La Mémoire fantôme. L’héroïne de ce roman très sombre est Lucie, une inspectrice qui enquête sur Manon. Cette dernière est une jeune femme frappée d’une forme d’amnésie sévère qui l’oblige à prendre en note tous les éléments importants de sa vie de peur de les oublier…

Résultat de recherche d'images pour "la mémoire fantôme"

Mémoires de la guerre d’Algérie

Jeudi 26 mai 2016

Valeurs actuelles a récemment lancé une pétition contre la commémoration récente par la France de la fin de la guerre d’Algérie. L’éditorialiste de cet hebdomadaire très conservateur voire franchement réactionnaire a été confronté par Alain Finkielkraut à l’historien Benjamin Stora, spécialiste de l’Algérie qui dirige la Cité de l’immigration. Alors qu’on pouvait craindre un dialogue de sourds, le débat s’avère constructif, les deux intervenants étant d’accord pour dire qu’on a pour l’instant affaire à des mémoires divergentes de ce conflit.

http://www.franceculture.fr/emissions/repliques/la-memoire-de-la-guerre-d-algerie-0

Dupont et Demba : mémoire de la Première Guerre mondiale en Afrique

Jeudi 26 mai 2016

Dans le cadre du centenaire du début de la Première Guerre mondiale, l’émission La Fabrique de l’histoire a consacré, en 2014,  une heure à la « mémoire partagée des Tirailleurs sénégalais » s’attardant notamment sur la statue de Dupont et Demba, monument controversé érigé en 1923 à Dakar :

http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/14-centenaire-de-la-grande-guerre-44?p=0#

Afficher l'image d'origine

Nostalgie

Jeudi 28 avril 2016

Le groupe Téléphone s’est récemment reformé quarante ans après sa création et près de trente ans après sa séparation. Le groupe s’apprête à entamer une tournée géante qui devrait afficher complet. Parmi les spectateurs des concerts à venir, on compte beaucoup de quinquagénaires déjà fans du groupe dans les années 1980 mais aussi les enfants de cette première génération de fans, pas encore nés lors de la séparation de Téléphone, de jeunes spectateurs nostalgiques d’une époque qu’ils n’ont pourtant pas connue…

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/rock/les-insus-ex-telephone-demarrent-leur-tournee-a-amiens-238605

12345...7