• Accueil
  • > Ancien thème (2015-2016) : "Ces objets qui nous envahissent : objets cultes, culte des objets"

Archive de la catégorie ‘Ancien thème (2015-2016) : « Ces objets qui nous envahissent : objets cultes, culte des objets »’

Ces robots qui nous envahissent

Lundi 25 janvier 2016

Faudra t-il un jour accorder des droits aux robots comme il en est question dans le film Blade Runner ou la série Real Humans ? C’est ce que s’est récemment demandé l’émission de France Culture Du Grain à moudre écoutable ci-dessous :

http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/faut-il-ecrire-la-declaration-des-droits-et-des-devoirs-des-robots

Image de prévisualisation YouTube

 

Les objets au musée des Confluences de Lyon

Lundi 25 janvier 2016

Récemment ouvert à Lyon, le musée des Confluences est riche de collections extrêmement variées qui peuvent s’avérer très intéressantes en vue de la préparation de l’épreuve de culture générale du BTS. En outre, l’institution organise des expositions temporaires de grande qualité qui peuvent être utiles dans la mesure où elles accordent un grand rôle à des objets toujours soigneusement mis en scène, de manière très pédagogique.

On pouvait ainsi voir jusqu’au 24 janvier 2016 une vaste exposition consacrée à L’Art et la machine qui s’intéressait au regard porté par les artistes sur l’industrie, du dix-huitième siècle à notre époque. Une partie des documents accompagnant l’exposition est toujours consultable sur le site du musée.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/l%E2%80%99art-et-la-machine

http://www.museedesconfluences.fr/fr/ressources/la-ds-de-roland-barthes?destination=explorer%3Ff%5B0%5D%3Dim_field_filtres_decouvertes%253A3654

Afficher l'image d'origine

On peut voir, jusqu’au 10 avril 2016 la très belle exposition inaugurale consacrée aux cabinets de curiosités intitulée La Chambre des merveilles. Il est possible d’y admirer les collections d’humanistes épris de connaissances, collections dans lesquelles voisinent les momies de chat égyptiennes et les monstruosités naturelles, les merveilles géologiques et les animaux empaillés les plus rares, les moutons à cinq pattes et les cornes de « licornes »…

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/dans-la-chambre-des-merveilles

On peut enfin visiter, jusqu’au 17 avril, une exposition a priori plus austère mais elle aussi très intéressante, consacrée aux objets en pierre, en cuivre et en or, envisagés comme des signes extérieurs de richesses à l’époque néolithique, quelques milliers d’années avant notre ère. Une époque où les déplacements étaient difficiles mais où on n’hésitait pas à faire transiter des objets sur de très longues distances pour bénéficier du prestige qui s’attachait à leur possession.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/explorer/%2522signe%2520de%2520richesse%2522

Objets de confort

Lundi 25 janvier 2016

On peut visiter jusqu’au 17 avril 2016 aux Galeries Poirel de Nancy une très intéressante exposition intitulée Zone de confort. On peut y voir des centaines quelques dizaines d’objets très bien présentés après avoir été soigneusement sélectionnés parmi les collections du Centre national des arts plastiques. Il s’agit essentiellement mais pas uniquement de pièces de mobilier, qui ne semblent pas toutes vraiment confortables, mais qui sont toutes intéressantes, pour leur forme, leur matériau, leur usage, c’est-à-dire leur design. L’ensemble est accompagné d’une documentation abondante et gratuite sur les objets exposés.

A lire en cliquant sur le lien ci-dessous, un compte-rendu détaillé et enthousiaste de l’exposition, sur le site de Télérama :

http://www.telerama.fr/scenes/l-expo-zones-de-confort-a-nancy-pourquoi-le-design-n-est-pas-toujours-confortable,135482.php

Afficher l'image d'origine

Objet de scandale

Lundi 25 janvier 2016

L’artiste luxembourgeoise Deborah De Robertis a récemment causé un petit scandale en posant nue devant le tableau de Manet Olympia, deux ans après avoir déjà été accusée d’exhibitionnisme par le musée d’Orsay pour s’être montrée impudique sous L’Origine du monde de Gustave Courbet… Quand les performances d’artistes contemporains critiquent le statut d’objet sexuel des femmes dans les des œuvres d’art :

http://www.exponaute.com/magazine/2016/01/18/renverser-le-point-de-vue-du-modele-nu-lartiste-qui-sest-deshabillee-au-musee-dorsay-explique-son-geste/ 

« L’objet ne compte pas »

Lundi 25 janvier 2016

Pour commémorer à sa manière l’anniversaire de la mort de son ami Alberto Giacometti, le sculpteur français Gérard Gartner a récemment détruit l’ensemble de son œuvre, soit environ 200 sculptures, œuvre qu’il avait toujours refusé de vendre sur le marché de l’art. Un reportage à lire sur le site spécialisé dans l’art Exponaute.

http://www.exponaute.com/magazine/2016/01/19/51473/

Margaret Tatcher : « Souvenirs aux enchères »

Samedi 12 décembre 2015

Premier ministre du Royaume-Uni de 1979 à 1990, Margaret Tatcher a laissé aux Britanniques un souvenir mitigé… Après la mort de la célèbre femme politique en 2013, sa famille a cherché à faire don des objets liés à son passage au 10 Downing Street, mais a essuyé un refus de la part des musées. Les objets en question seront donc vendus prochainement aux enchères par la célèbre maison Christie’s :

http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/margaret-thatcher/royaume-uni-des-effets-personnels-de-margaret-thatcher-mis-en-vente_1218735.html

« Sneakers, objets de désirs »

Samedi 12 décembre 2015

On peut voir jusqu’au 13 janvier 2016, au Crédit municipal de Paris, une exposition intitulée Sneakers, objets de désirs. A travers 200 paires de baskets et quelques œuvres d’art, on apprend tout ce qu’il faut savoir sur les « sneakers », de la conception à l’utilisation en passant par la fabrication. L’histoire des grandes marques est rapidement évoquée (Nike, New Balance, Adidas, Puma, Reebok…), mais c’est surtout le design qui se donne à voir dans l’exposition, des « Chuck Taylor » de Converse initialement très rustiques, aux extravagants modèles de Nike et d’Adidas des années 2000, en passant par les modèles cultes comme les Air force 1 et la réédition de « classiques » comme les Stan Smith.

http://www.creditmunicipal.fr/getFile.php?ID=1761

Afficher l'image d'origine

« Le Prêteur et sa femme », un memento mori de Quentin Metsys

Samedi 28 novembre 2015

A voir sur le replay d’Arte, une analyse du tableau de Quentin Metsys (1466-1530) : malgré les effets de 3D répétitifs et les animations ridicules, le commentaire peut être utile dans la mesure où il accorde une place importante aux objets et évoque la notion de memento mori.

http://www.arte.tv/guide/fr/051648-001-A/les-petits-secrets-des-grands-tableaux?autoplay=1

Quentin Metsys, « Le Prêteur et sa femme », 1514, huile sur toile, 71 x 68 cm, musée du Louvre

La Stan Smith, une basket devenue culte

Samedi 21 novembre 2015

Afficher l'image d'origine

Comme la Chuck Taylor de Converse, la Stan Smith d’Adidas est devenue un modèle culte, vendu à 70 millions d’exemplaires en près de soixante-dix ans :

http://www.telerama.fr/sortir/stan-smith-de-la-rue-aux-defiles-comment-cette-basket-est-devenue-une-icone-pop,132579.php#xtor=EPR-158-[newsletter_trasortir]-20151105

Ces portables qui nous envahissent

Mercredi 21 octobre 2015

Parmi les nombreux objets qui nous envahissent, il en est un dont il faut particulièrement se méfier, notamment quand on est étudiant : le téléphone portable. D’après une étude récente évoquée par le magazine Sciences humaines, l’usage du téléphone portable réduit en effet considérablement les capacités de concentration, surtout chez les étudiants les plus en difficulté. A méditer à quelques mois de l’examen…

http://www.scienceshumaines.com/pourquoi-interdire-les-telephones-portables-a-l-ecole_fr_35118.html

12345...11