• Accueil
  • > Thème 2 (2017-2018) "L'extraordinaire"

Archive de la catégorie ‘Thème 2 (2017-2018) « L’extraordinaire »’

Extraordinaires performances artistiques

Mardi 25 avril 2017

Les artistes réalisent parfois de surprenantes performances. L’acteur-artiste américain Shia LaBeouf (né en 1986) s’est par exemple volontairement isolé depuis le 12 avril, pour une durée d’un mois, dans une région reculée de la Finlande, ce qui rappelle un peu la démarche de Sylvain Tesson s’installant seul en Sibérie. On peut aussi mentionner le Français Abraham Poincheval (né en 1972) qui s’est fait enfermer dans un rocher, dans une bouteille géante, dans un ours empaillé avant, plus récemment, de se mettre à couver des œufs (les installations liées à ces performances sont visibles au Palais de Tokyo jusqu’au 8 mai).

https://www.youtube.com/watch?v=6FkJeBVz5W0

http://www.exponaute.com/recherche/?q=Poincheval

http://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement2/abraham-poincheval

Abraham Poincheval - Dans la peau de l'ours - Paris

Abraham Poicheval rentrant dans un ours empaillé pour sa performance « Dans la peau de l’ours » au musée de la Chasse et de la nature en 2014

« Ghost in the shell »

Mardi 11 avril 2017

Ghost in the shell est un manga très célèbre de la fin des années 1980. Littéralement traduit, le titre évoque le « Fantôme dans la coquille », mais il s’agit en fait d’une personnalité, chargée de souvenirs, qui vit ou qui survit dans l’enveloppe d’un corps artificiel. Le film qui a été tiré du manga est graphiquement très abouti même s’il reprend largement les inventions visuelles de Blade Runner, l’excellent polar de science-fiction de 1982 tourné par Ridley Scott à partir d’une nouvelle de Philippe K. Dick. Ce film peut aussi bien servir pour le futur thème du corps artificiel ou naturel, que pour celui du souvenir voire pour celui de l’extraordinaire. Il peut donc s’avérer très utile de le voir. Par ailleurs, il constitue un nouveau jalon dans la carrière de Scarlett Johansson qui multiplie les rôles intéressants pour les problématiques de culture générale du BTS : celui de la Veuve noire dans la série de film Marvel des Avengers (pour l’extraordinaire), celui de Lucy dans le film éponyme de Luc Besson (pour l’extraordinaire là encore), celui d’un extraterrestre dans le très étrange Under the skin et même celui, désincarné, de la voix d’une application de smartphone dans Her (dans ces deux derniers cas pour plutôt pour le corps).

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

« Freaks » : la « monstrueuse parade » reprise au cinéma

Lundi 3 avril 2017

Le classique hollywoodien Freaks ressort sur les écrans dans une très bonne version. Ce film de 1932 se déroule dans un cirque spécialisé en phénomènes de foire : lilliputiens, femme à barbe, homme-tronc, sœurs siamoises… Dans ce film, tous ces personnages lourdement handicapés vivent bien leur particularité tant qu’ils ne sont pas confrontés aux railleries des gens normaux. La spécificité de Freaks, c’est que les personnages sont joués – souvent très bien – par d’authentiques handicapés, ce qui nous vaut quelques scènes d’anthologie : on découvre ainsi, non sans un certain malaise, comment l’homme-tronc allume une cigarette… L’ensemble nous montre les corps difformes d’individus auxquels l’humanité n’est cependant jamais déniée : quelques années avant que l’eugénisme aboutisse aux pires horreurs nazies, le réalisateur Tod Browning plaide ainsi ouvertement pour l’égalité de tous, y compris les handicapés mentaux les plus lourdement touchés.

Image de prévisualisation YouTube

« Premier contact »

Lundi 19 décembre 2016

Dans le film de science-fiction Premier contact, récemment sorti au cinéma, la mémoire n’occupe a priori pas un rôle central. Il y est question, comme son titre l’indique, du « premier contact » entre les humains et une espèce extraterrestre, apparemment bien plus développée que la nôtre. L’héroïne est une linguiste renommée, chargée de décrypter la langue des extraterrestres. Mais on s’aperçoit peu à peu au cours du film que les souvenirs et les projections dans le futur jouent un rôle déterminant dans la personnalité de cette linguiste et donc dans le dénouement de l’histoire. Ce film montre par ailleurs comment une scientifique soumise au quotidien de la vie universitaire est confrontée à des événements extraordinaires.

Image de prévisualisation YouTube

Lorsque le quotidien devient extraordinaire

Samedi 9 juillet 2016

Visible sur Internet, une publicité pour une voiture qui nous montre ce qui se passe « lorsque le quotidien devient extraordinaire » (devenu l’un des slogans du groupe automobile SEAT) :

http://lareclame.fr/mullenloweparis/communiques-presse/lorsque-le-quotidien-devient-extraordinaire-avec-le-a-suv-ateca-de-seat

Image de prévisualisation YouTube

Afficher l'image d'origine

« Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson

Mercredi 15 juin 2016

Sylvain Tesson est un auteur français, né en 1972, spécialisé dans les récits de voyages. Il a publié en 2011 Dans les forêts de Sibérie. Il ne s’agit pas d’un roman mais d’un récit autobiographique évoquant une expérience extraordinaire : l’auteur a en effet passé six mois complètement isolé dans une cabane au bord du lac Baïkal, au cœur de la Sibérie. Dans le livre qui se présente comme un journal de bord de son aventure, S. Tesson évoque longuement le lac, les forêts enneigées, la météo et notamment les températures glaciales. Il explique comment il survit en coupant du bois, en pêchant sous la glace, en subvenant presque seul à l’ensemble de ses besoins. En effet, il n’est accompagné que de deux petits chiens et ne reçoit que de rares visites de ses lointains voisins russes. Il n’a que de très rares contacts avec la France mais apprend cependant que son amie profite de l’expérience pour l’abandonner. Il surmonte la déception et l’ensemble de ses difficultés en adoptant le fatalisme désespéré mais néanmoins jovial des Russes et en se réconfortant grâce aux paysages sublimes et changeants qui s’offrent chaque jour à son regard. Il recourt aussi abondamment à la réserve de cigares qu’il a emportée et consomme, seul ou accompagné de ses amis russes, de grandes quantités de vodka.

L’ensemble correspond tout à fait au thème de l’extraordinaire au programme du BTS (le livre fait d’ailleurs partie de la bibliographie du Bulletin officiel). Le livre est assez facile à lire, l’auteur alternant rapidement des considérations sur la grandeur de la nature et l’évocation très vivante de ses soucis plus quotidiens. Dans les forêts de Sibérie a par ailleurs été adapté au cinéma en 2016.

Afficher l'image d'origine

Image de prévisualisation YouTube

« The Revenant »

Lundi 14 mars 2016

Leonardo Di Caprio était prêt à tout pour obtenir enfin l’oscar, y compris à incarner, dans des conditions de tournages difficiles, un personnage repoussant toutes les limites pour assouvir une vengeance, survivant à un ensevelissement vivant, nageant dans un fleuve glacé et se nourrissant de viande crue, après une chute à cheval d’une falaise, des attaques d’Indiens et de trappeurs, le tout dans un froid glacial… Un héros littéralement « extraordinaire » victime de « traumatismes » qui « coupent le souffle et la parole » (selon le texte du Bulletin officiel définissant le nouveau thème du BTS), à voir dans The Revenant le dernier film du Mexicain Inarritu :

Image de prévisualisation YouTube

La Chambre des Merveilles à Lyon

Mardi 8 mars 2016

On avait signalé la tenue à Lyon, en lien avec le thème des objets, d’une exposition intitulée La Chambre des Merveilles. Cette exposition qui sera présentée jusqu’au 31 juillet 2016 peut aussi s’avérer très intéressante pour le nouveau thème au programme des sessions 2017-2018. On peut en effet y voir des artificialia et des naturalia, c’est-à-dire des objets naturels ou fabriqués par l’homme, « insolites, fascinants, extraordinaires ou mystérieux » autrefois conservés dans des « cabinets de curiosités » : œil de baleine, crabe géant, œuf d’autruche voisinent ainsi avec des prodiges mécaniques ou des armes exotiques dans un ensemble très pédagogique et vraiment fascinant.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/dans-la-chambre-des-merveilles

 

Nouveau thème de culture générale pour les sessions 2017-2018

Lundi 7 mars 2016

Le nouveau thème de culture générale pour les sessions 2017 et 2018 vient d’être annoncé. Il est intitulé « L’extraordinaire ». Accompagné d’une bibliographie pléthorique et d’une liste de mots-clés aussi peu utile que d’habitude, le texte programmatique est assez évasif, ce qui ne laisse pas de rappeler celui proposé il y a quelques années aux étudiants sur le thème du « Détour ». Stimulant, mais aussi un peu inquiétant…

Cf. l’annonce du thème sur le site d’un de nos collègues et le texte de référence du ministère :

https://fr-fr.facebook.com/CultureGeneraleBTS

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/bulletin-officiel.html?cid_bo=99137&cbo=1

12