Archive de la catégorie ‘Cinéma’

« Mulholland drive » (2001) de David Lynch

Jeudi 10 octobre 2013

Le film de David Lynch Mulholland drive raconte l’histoire de Betty, jeune actrice canadienne qui s’installe à Los Angeles pour y faire carrière. Elle y rencontre Rita, une énigmatique jeune femme, rescapée d’un accident de voiture et frappée par un trouble de la personnalité… Mais on croise aussi d’autres femmes, Diane, Camilla et Camille, ainsi que de nombreux personnages secondaires plus baroques les uns que les autres…

On peut relier ce film très étrange au thème du BTS à trois niveaux au moins :

1) Un des personnages conduit, au début du film, un de ses amis dans un restaurant et lui fait part d’un rêve terrifiant, un rêve qui pourrait s’avérer prémonitoire…

Image de prévisualisation YouTube

2) On peut aussi rattacher au thème du rêve l’ambition de Betty, son projet de faire carrière dans le cinéma : Lynch montre à quel point son héroïne est naïve quand elle s’imagine connaître le même destin que les actrices mythiques de l’âge d’or d’Hollywood.

Image de prévisualisation YouTube

3) Enfin, on peut globalement considérer, face aux incohérences frappantes du scénario, que toute la première partie du film n’est en fait qu’un long rêve, ou un cauchemar, probablement fait par Diane ; à  moins que tout le film, y compris dans sa dernière partie, ne soit que le compte-rendu d’un rêve que Lynch propose au spectateur, sans se préoccuper de lui en livrer toutes les clés d’interprétation… (des dizaines de sites Internet tentent d’ailleurs de décrypter tous les mystères du film).

« Psychothérapie d’un Indien des plaines » (2013)

Samedi 28 septembre 2013

« Les Blackfoot pensaient que les rêves prédisent l’avenir. Nous pensons que les rêves éclairent un peu le passé » : c’est ce qu’explique, dans le dernier film d’Arnaud Desplechin, l’ethnopsychanalyste Français d’origine hongroise Georges Devereux, appelé au chevet d’un Indien traumatisé par la guerre de 1939-1945 et par la lente disparition de la civilisation de son peuple. Un film atypique, inspiré d’une histoire vraie, par un cinéaste passionné de psychanalyse, mais qui fournit un bon moyen de se familiariser avec les deux grandes conceptions du rêve, souvent considéré par les sociétés traditionnelles comme prémonitoire puis, à partir de Freud, utilisé comme révélateur des fantasmes liés aux épisodes traumatiques du passé de chacun.

Image de prévisualisation YouTube

« Camille redouble » (2012)

Samedi 14 septembre 2013

Camille redouble fut l’une des rares bonnes surprises parmi les comédies françaises de l’année 2012. Ce film de Noémie Lvovsky fait une place importante aux rêves, éveillés ou non, qu’on peut faire adolescent…

Image de prévisualisation YouTube

« Jobs »

Jeudi 22 août 2013

Un an et demi après la vague d’hommages parfois hystériques ayant accueilli la mort de Steve Jobs (1955-2011), le cinéma s’est penché sur la vie du fondateur d’Apple, récemment devenue la plus grosse entreprise au monde par sa capitalisation boursière. On pouvait craindre un biopic poussif compte-tenu du recrutement du peu charismatique Ashton Kutcher pour incarner Jobs. En fait, le film s’avère plutôt intéressant. On n’évite pas complètement l’hagiographie : Kutcher/Jobs est de tous les plans et plutôt mis en valeur malgré l’évocation de quelques côtés sombres de sa personnalité. Mais le film est très efficace grâce à un scénario bien construit et à des acteurs convaincants. On est plus près du Social Network (2010) de David Fincher que du film Les Stagiaires (2013) qui ne parvenait pas à prendre la moindre distance par rapport à Google. Jobs n’est peut-être pas fidèle à l’histoire, mais il se laisse très bien regarder et n’est pas sans intérêt pour le thème du BTS, notamment quand il cherche à lier les idées de Jobs à son passé hippie et à son séjour en Inde au milieu des années 1970.

Image de prévisualisation YouTube

T. E. Lawrence, « Les Sept pilliers de la sagesse »

Lundi 29 juillet 2013

Comme Roger Casement (à qui Vargas Llosa a récemment consacré un livre : http://btscfmbtp.unblog.fr/2013/07/08/mario-vargas-llosa-le-reve-du-celte-2011/), Thomas Lawrence (1888-1935) est un aventurier et un écrivain anglo-irlandais que Corto Maltese aurait très bien pu croiser dans l’œuvre d’Hugo Pratt… (http://btscfmbtp.unblog.fr/2013/07/27/songe-dune-nuit-dhiver/). En effet, Lawrence s’est passionné pour les bédouins au point de rêver à la création d’un royaume arabe indépendant à l’issue de la Première Guerre mondiale. C’est l’histoire de ce rêve et de son torpillage par les projets coloniaux franco-anglais qu’il raconte dans Les Sept pilliers de la sagesse. Ceux qui n’ont pas le courage de lire ce très gros livre  peuvent regarder le film de David Lean de 1962 avec Peter O’Toole dans le rôle de Lawrence.

T. E. Lawrence,

Image de prévisualisation YouTube

« The Big Dream »

Samedi 27 juillet 2013

Génial ou insupportable ? David Lynch (né en 1946), s’est fait connaître comme réalisateur de films aux scénarios de plus en plus décousus laissant une grande part au rêve, au fantasme et aux troubles de la personnalité, films parmi lesquels on peut citer Mulholland Drive (2001). Plus récemment, il a publié des albums et vient de sortir un disque intitulé The Big Dream collant d’assez près à l’ambiance souvent malsaine de ses films :

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

« Les Stagiaires »

Lundi 8 juillet 2013

Les Stagiaires (The Internship en vo) raconte les aventures de deux VRP qui, après la faillite de l’entreprise pour laquelle ils travaillaient, tentent de se reconvertir en décrochant un stage chez Google. Cette comédie est longue (deux heures) et pas très drôle : le scénario est cousu de fil blanc et les dialogues tombent le plus souvent à plat. Pendant une heure environ, Google est montré comme une secte new age au management assez débile, mais tout rentre dans l’ordre à la fin du film : le siège de la célèbre firme de Mountain view apparaît comme un « jardin d’Eden » où tout le monde a sa place, même les « vieux » has been formés au marketing de papa… pour peu qu’ils apprennent à faire du code. Le film étant par ailleurs dépourvu de la moindre ambition artistique, on déconseille d’aller le voir au cinéma. Mieux vaut attendre la sortie en dvd ou le passage à la télé. A moins de le regarder en ligne. Sur Youtube par exemple…

Image de prévisualisation YouTube

The Internship

Dimanche 31 mars 2013

Deux VRP beaufs et complètement incultes en informatique obligés de se reconvertir en geeks pour travailler chez Google : le choc des cultures est, sans surprise, au rendez-vous. Tel est le scénario d’un film intitulé The Internship qui sera visible sur les écrans l’été prochain :

Image de prévisualisation YouTube

« Robot and Franck »

Samedi 1 septembre 2012

Le 19 septembre 2012 sortira sur les écrans de cinéma le film américain Robot and Franck qui raconte l’amitié entre un braqueur du troisième âge en perte de vitesse et un robot. Ce film n’est probablement pas un chef d’œuvre, mais il cadre bien avec certains problèmes soulevés par le programme de BTS sur les rapports entre les hommes et les machines :

Image de prévisualisation YouTube

Broken

Mercredi 8 août 2012

Broken est un film britannique qui devrait sortir prochainement. La jeune héroïne du film énerve beaucoup son père en lui réclamant de manière très insistante un nouveau portable. Et elle n’est certainement pas la seule dans ce cas-là…

Image de prévisualisation YouTube
123456