Archive de la catégorie ‘Bande dessinée’

Des Gaulois tous ensemble…

Vendredi 18 janvier 2019

Dans les aventures d’Astérix en bande dessinée, très librement inspirées de La Guerre des Gaules de Jules César, les Gaulois sont bagarreurs et individualistes, face à des Romains rompus à une discipline très stricte. Mais les héros de Goscinny et Uderzo s’en tirent toujours, grâce à la potion magique et, en dernier ressort, grâce à l’authentique solidarité entre tous les habitants du village « qui résiste encore et toujours à l’envahisseur ». Chaque album se clôt rituellement sur une image de banquet collectif, en marge duquel se trouve le barde Assurancetourix, véritablement « seul avec tous »…

Résultat de recherche d'images pour "astérix banquet"

Corto Maltese, un héros de BD solitaire…

Mercredi 17 octobre 2018

Le héros inventé par l’auteur de bande dessinée Hugo Pratt, Corto Maltese, est un éternel solitaire, en quête de nouvelles aventures. Même s’il croise certains personnages dans plusieurs de ses voyages, il ne s’y attache jamais véritablement, demeurant à jamais seul…

Corto

Pauvre cowboy solitaire…

Lundi 17 septembre 2018

Un des plus célèbres héros de bande dessinée, Lucky Luke, est un « poor lonesome cowboy », incapable et d’ailleurs peu désireux de s’attacher durablement à qui que ce soit, faisant équipe avec son seul cheval (Jolly Jumper) et souvent suivi par le chien Rantanplan, tout en étant opposé aux Dalton, qui eux ne fonctionnent ou ne dysfonctionnent qu’en tant que fratrie…

Résultat de recherche d'images pour "poor lonesome cowboy"

Paris rêvé

Dimanche 21 décembre 2014

France 2 diffuse le lundi 22 décembre à 23.00 Minuit à Paris. Dans ce film de 2011, le réalisateur Woody Allen évoque le Paris de la Belle époque et des années folles, par le biais d’un voyage dans le temps qui a tout d’un rêve éveillé.

Image de prévisualisation YouTube

Sur les rêves suscités par la capitale, on peut aussi voir, en ce moment et jusqu’au 9 mars, à la Cité de l’architecture, une exposition intitulée Revoir Paris. Cette exposition montre d’une part certains des projets utopiques inspirés par Paris aux architectes et aux urbanistes, d’autre part des planches « parisiennes » des auteurs de bandes dessinées d’anticipation Peeters et Schuiten.

http://www.citechaillot.fr/fr/expositions/expositions_temporaires/25655-revoir_paris.html

Paris rêvé  dans Ancien thème (2014-2015) :

 

La guerre et les rêves en bande dessinée

Dimanche 21 septembre 2014

La série de bande dessinée War and dreams se déroule quelques dizaines d’années après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, dans le Pas-de-Calais. On y croise d’anciens soldats allemands, britanniques et américains ainsi, bien sûr, que des Français. Ils ont tous été marqués par la guerre qui alimente leurs rêves et leurs cauchemars :

La guerre et les rêves en bande dessinée dans Ancien thème (2014-2015) :

« Rêver peut-être… »

Jeudi 4 septembre 2014

On peut voir jusqu’au 6 septembre, à la galerie des Petits papiers, à Paris, une rétrospective de l’œuvre de l’auteur de bande dessinée italien Milo Manara dont les albums sont souvent marqués par une dimension onirique ainsi qu’érotique. L’une de ses séries s’intitule d’ailleurs Rêver peut-être…

http://www.petitspapiers.be/?fond=contenu&id_contenu=106&id_dossier=14

Nocturnes

Vendredi 14 mars 2014

Le musée de la Bande dessinée d’Angoulême présente, jusqu’au 23 mars prochain, une exposition intitulée Nocturnes. Le rêve en bande dessinée. L’exposition s’avère un peu trop pointue pour être vraiment intéressante en prévision du BTS. Les thèmes abordés recoupent assez largement les problématiques suggérées par le Bulletin officiel puisqu’il est en effet question, dans les espaces successifs de l’exposition, d’onirisme et de cauchemars ; mais, à part Franquin pour Gaston Lagaffe et Hergé pour Tintin, les auteurs évoqués sont peu connus du grand public et il paraît donc peu pertinent de les citer dans l’épreuve d’écriture personnelle. On ne peut cependant que recommander la visite de cette exposition, notamment aux élèves de première année qui pourront en profiter pour découvrir la présentation très pédagogique des collections permanentes du musée.

http://www.citebd.org/spip.php?article5548

Ci-dessous, une des planches présentées dans l’exposition qui réinterprète le célèbre tableau de Füssli :

Nocturnes  dans Ancien thème (2014-2015) :

Max, Cauchemar n°11 (d’après « Le Cauchemar » de Füssli)

 

Rêve et bande dessinée

Mercredi 15 janvier 2014

A voir à la Cité de la bande dessinée d’Angoulême, jusqu’au 30 mars 2014, une exposition consacrée au rêve dans le neuvième art, du pionnier Winsor McCay à David B. A signaler, pour ceux qui ne pourront pas voir l’exposition, les très nombreux documents d’accompagnement mis en ligne sur le site de la Cité :

http://www.citebd.org/spip.php?rubrique418

Rêve et bande dessinée dans Ancien thème (2014-2015) :

Rêve et bande dessinée

Samedi 7 décembre 2013

François Schuitten est un dessinateur belge auteur, avec le romancier français Benoît Peeters, de la très onirique série des Cités obscures. Il a récemment publié un album intitulé L’Horloger du rêve :

Rêve et bande dessinée dans Ancien thème (2014-2015) :

« Mécanhumanimal » au musée des Arts et métiers

Dimanche 8 septembre 2013

Le musée des Arts et métiers présente jusqu’au 5 janvier 2014 une exposition intitulée Mécanhumanimal. On y découvre quelques machines étranges, tirées des très riches collections scientifiques du musée, qui sont mises en relation avec des œuvres originales de l’auteur de bande dessinée Enki Bilal (né en 1950). Cet auteur français d’origine yougoslave est surtout connu pour ses histoires de science-fiction, magnifiquement illustrées mais presque toujours très sombres, présentant de notre futur une vision apocalyptique peuplée d’hommes et de femmes déboussolées, de robots, d’animaux étranges et de créatures hybrides où la machine, l’humain et l’animal se mélangent (d’où le nom de l’exposition). Cette exposition peut être intéressante aussi bien pour le premier thème du BTS (les robots) que pour le second thème (le rêve, le cauchemar et l’utopie occupent une grande place dans l’œuvre de Bilal et une des sections de l’exposition s’intitule d’ailleurs « Rêve de machines »). Pour bien profiter de l’exposition, on recommande de suivre une des visites guidées, gratuites, comme d’habitude toujours très bien conçues dans ce musée.

12