« A peine j’ouvre les yeux… »

« A peine j’ouvre les yeux » est le titre d’une chanson d’un très beau film éponyme de 2015 qui se déroule dans la Tunisie de la fin du règne de Ben Ali. Passionnée de musique, rebelle, la jeune Farah passe son bac tout en commençant une carrière de chanteuse au sein d’un groupe qui mêle les influences punk et la musique traditionnelle tunisienne. Elle est poussée par sa famille à suivre des études de médecine, mais est irrésistiblement attirée par les concerts où elle donne toute son énergie, non sans attirer l’attention de la police politique du régime. Un très bel hymne au pouvoir de libération de la musique avec une bande son qui mérite à elle seule le détour…

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire