La « vie folle » d’Ed van der Elsken

Rockers

Ed van der Elsken, « Rockers, Tokyo », 1984.

Le photographe et cinéaste néerlandais Ed van der Elsken (1925-1990) est exposé jusqu’au 24 septembre au Jeu de Paume à Paris : il a mené une vie de bohème à Saint-Germain-des-Prés, fait le tour du monde avec sa femme, rencontré les chasseurs d’éléphants du Centrafrique, fondé une famille en France avant de retourner en Hollande tout en se passionnant pour le Japon. Dans tous ces voyages et toutes ces expériences, van der Elsken a pris des photos et tourné des films, s’intéressant à tous les marginaux aussi bien qu’aux détails les plus infimes (les petits insectes de son jardin familial).

http://www.jeudepaume.org/?page=article&idArt=2691

EdVanderElsken

Ed van der Elsken, « Jumelles, Belgique », 1968.

Laisser un commentaire