Le surgissement de l’extraordinaire dans les films d’Hitchcock

Ci-dessous des exemples très différents de surgissement de l’extraordinaire dans quelques films célèbres d’Alfred Hitchcock (1899-1980).

Le cas le plus évident est probablement celui du film Les Oiseaux. Dans ce thriller de 1963, des oiseaux de toutes sortes attaquent un petit village, sans qu’on sache d’ailleurs vraiment pourquoi. Ce qui intéresse Hitchcock c’est de faire naître l’angoisse à la vue d’un banal pigeon, faire sourdre la peur dans un quotidien tout ce qu’il y a de plus normal. Certaines scènes sont un peu mécaniques (comme les oiseaux utilisés pour les trucages), mais la logique d’installation progressive de la terreur fonctionne très bien (cf. l’extrait ci-dessous). Spielberg saura d’ailleurs s’en souvenir pour Les Dents de la mer quelques années plus tard.

Image de prévisualisation YouTube

Dans La Mort aux trousses (1959), Cary Grant incarne un publicitaire pris pour un assassin à la suite d’un quiproquo. Le personnage est dès lors obligé de fuir en permanence pour échapper à la police et au véritable criminel. Même dans un désert complet, la mort peut surgir de n’importe où comme le prouve la scène ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

Mais qui a tué Harry ? (1955) se déroule dans un idyllique village de Nouvelle-Angleterre. Aussi, quand un petit garçon affirme aux adultes avoir trouvé un cadavre, personne ne veut croire qu’un assassinat ait pu être commis par un des habitants, d’autant plus que le cadavre est difficile à localiser.

Image de prévisualisation YouTube

On peut aussi regarder Psychose (1960), où Norman Bates (joué par Anthony Perkins) gère un motel en compagnie de sa mère « qui ne ferait même pas de mal à une mouche »… Un film d’horreur dont les codes ont été repris par de nombreux successeurs d’Hitchcock et qui a – pour ceux qui ont du mal avec les « vieux films » – fait l’objet d’un remake de Gus van Sant en 1998.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire