Deborah de Robertis

L’artiste performeuse luxembourgeoise Deborah de Robertis (née en 1984) a récemment causé un scandale au musée d’Orsay en voulant se montrer nue sous le célèbre tableau de Manet Olympia (1863). Elle n’a pas, cette fois-ci, véritablement eu le temps de réaliser sa performance avant d’être interceptée par les gardiens du musée. Mais, en 2014, elle avait réussi à prendre une pause encore plus provocante sous le tableau de Courbet L’Origine du monde. Dans le texte lisible ci-dessous, elle explique sa démarche au directeur du musée, pointant de manière en partie légitime l’ambiguïté des grandes institutions culturelles sur l’instrumentalisation du corps des femmes à des fins commerciales, mais négligeant complètement le choc que peut causer la nudité réelle – et non représentée – dans un lieu potentiellement fréquenté par des enfants…

http://www.exponaute.com/magazine/2016/01/18/renverser-le-point-de-vue-du-modele-nu-lartiste-qui-sest-deshabillee-au-musee-dorsay-explique-son-geste/

Deborah de Robertis  dans Ancien thème (2018-2019)

Manet (1832-1883), « Olympia », 1863, musée d’Orsay.

Robertis

Deborah de Robertis devant « L’Origine du monde » (1866) de Gustave Courbet (1831-1879)

Laisser un commentaire