Beauté idéale et corps retouchés

L’organisation du festival de Cannes s’est couverte de ridicule en choisissant, pour illustrer l’affiche de la prochaine édition, une photo de Claudia Cardinale de 1959 inutilement retouchée par une agence de communication. On ne saurait reprocher au festival le choix de la photo : C. Cardinale est une grande actrice et a été considérée pendant les Trente glorieuses comme une des plus belles femmes de sa génération. On peut cependant se demander pourquoi on a éprouvé le besoin de retoucher à ce point une photo qui était tout à fait utilisable en tant que telle… Quel est l’intérêt de donner à C. Cardinale (qui avait 21 ans à l’époque du cliché) des mollets d’adolescente anorexique ? Pourquoi lui avoir retouché la poitrine, les pieds, les cheveux, etc. Pour l’instant, le festival et l’agence de communication se renvoient la balle, personne n’assumant cette inutile dérive associant le glamour à la maigreur. Cf. le site du Monde qui permet de comparer précisément les deux photos :

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/03/29/festival-de-cannes-une-photo-tres-retouchee-de-claudia-cardinale-a-l-affiche_5102870_4832693.html

Cannes

Une réponse à “Beauté idéale et corps retouchés”

  1. chloplume dit :

    Hélas, tout cela n’a rien de nouveau …

    Dernière publication sur Bienvenue chez Chlo Plume : Un rêve.

Laisser un commentaire