• Accueil
  • > Expositions
  • > « L’Île des esclaves oubliés » et « Mémoires libérées » à Nantes

« L’Île des esclaves oubliés » et « Mémoires libérées » à Nantes

Afficher l'image d'origine

Le château des ducs de Bretagne de Nantes présente jusqu’au 30 avril une très intéressante exposition sur une communauté de Mozambicains et de Malgaches ayant survécu pendant quinze ans, sur le minuscule îlot de Tromelin, près de Madagascar. Ces Africains ont été abandonnés sur l’îlot en 1761 après le naufrage du navire français qui devait les déporter vers l’île Bourbon (de nos jours la Réunion). L’équipage a réussi à reconstruire un navire de secours à partir de l’épave a promis de venir secourir les esclaves. Mais les secours ont pris un énorme retard, contraignant les naufragés à faire feu de tout bois pour se maintenir en vie. Oubliés pendant quinze ans, les derniers survivants ont été secourus in extremis. Leur épopée a fait l’objet de fouilles archéologiques sur Tromelin qui appartient aux Terres australes et antarctiques françaises. C’est le destin passionnant de ces rescapés qui est évoqué dans cette exposition qui se tient au sein d’un musée dont les collections permanentes reviennent aussi sur la place primordiale de Nantes dans la traite négrière.

http://www.chateaunantes.fr/fr/evenement/tromelin

http://www.chateaunantes.fr/fr/traite-negriere-atlantique

La ville de Nantes a été l’une des premières, en France, à assumer son passé négrier notamment par la construction d’un mémorial de l’abolition de l’esclavage :

http://memorial.nantes.fr/

L’hôtel de ville de Nantes accueillera du 4 mai au 30 juin une exposition consacrée à l’esclavage et intitulée

http://www.memoiresliberees.org/exposition-nantes/

Afficher l'image d'origine

Laisser un commentaire