Oubli volontaire et mémoire douloureuse d’un crime de guerre

A voir en replay jusq’au lundi 9 mars, un documentaire historique diffusé par France 3 sur le procès des crimes de guerre commis par la division SS Das Reich à Ordaour-sur-Glane, près de Limoges, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il est beaucoup question, dans ce film, de mémoire, d’oubli et même d’amnésie volontaire pour faire face aux traumatismes du passé :

Image de prévisualisation YouTube

Oubli volontaire et mémoire douloureuse d'un crime de guerre  dans Ancien thème (2016-2017) :

A noter qu’on peut voir dans ce film des images actuelles du village martyr d’Oradour, dont la plupart des habitants ont été tués pendant le massacre (642 morts pour seulement 6 survivants). Ces images montrent un village quasiment fossilisé dans son état de 1944.

Laisser un commentaire