« Je me souviens » du « Bulletin officiel »…

L’annonce du nouveau thème de BTS n’a pas encore suscité beaucoup de réactions. Il n’en va pas de même concernant la disparition du thème des objets et la reprise pour une troisième année du thème du rêve, sans justification de la part du ministère. Après vérification, il s’avère que le Bulletin officiel du 16 novembre 2006 réorganisant la culture générale en BTS (publié dans le Journal officiel du 29 novembre 2006) prévoit expressément dans son annexe I que : « En deuxième année, deux thèmes sont étudiés. Ces thèmes, dont l’un est renouvelé chaque année, font l’objet d’une publication au B.O. Cette publication précise un intitulé, une problématique et des indications bibliographiques qui orientent et délimitent la problématique de chaque thème ». Même si ce n’est pas précisé dans le texte, il allait de soi, depuis 2007, que c’était le thème le plus ancien qui était renouvelé, tel que cela se pratique pour certains sujets de concours (par exemple le programme du Capes d’histoire-géographie). L’intérêt de prolonger un thème une troisième année consécutive et d’en supprimer un autre après seulement un an n’apparaît pas évident, sauf si on considère que le thème du rêve est, pour l’ensemble des étudiants en BTS, plus important que celui des objets. S’agit-il d’une erreur du ministère ? D’un escamotage discret du thème des objets ? Et, dans ce cas, pourquoi ? Est-on par ailleurs sûr, au point où on en est, que le thème « Je me souviens » restera bien deux ans au programme ? Ou des générations d’étudiants seront-elles condamnées à travailler sur le seul thème du rêve ? En effet, si on suit non l’esprit, mais la lettre des directives officielles de 2006, rien n’empêche le ministère de reconduire éternellement le thème du rêve et de renouveler systématiquement l’autre thème, comme il vient de le faire cette année. A moins que toute cette confusion ne résulte d’un copier-coller un peu hâtif au ministère, ayant entraîné la reprise involontaire du thème du rêve à la place de celui des objets… Quand le ministère fournit, en accompagnement des thèmes qu’il met au programme une bibliographie comptant pas moins de 56 titres (c’est le cas pour « Je me souviens »), quand des professeurs et certains étudiants courageux font l’effort d’essayer de s’approprier une partie de ce programme copieux (en n’attendant bien sûr pas pour le faire la deuxième année de toute façon tronquée par le calendrier des examens), on est en droit d’attendre que le ministère explique pourquoi ces efforts, concernant en l’occurrence les objets, peuvent être déclarés vains pour toute une promotion d’étudiants…

http://www.education.gouv.fr/bo/2006/47/MENS0602787A.htm

Peut-être un signe que le Bulletin officiel a été mis en page de façon hâtive ? Une des trois ou quatre phrases n’appartenant pas au programme proprement dit (fourni en annexe et quant à lui bien rédigé), contient une coquille : « À l’issue de la session 2015, note de service n° 2014-0002 du 3 février 2014 relative aux thèmes concernant l’enseignement de culture générale et expression en deuxième année de BTS pour la session 2015 est abrogée ». L’article manque évidemment devant le mot « note » (ce qu’on peut vérifier ci-dessous sur les précédentes versions du BO concernant la culture générale en BTS) :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=86076

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76962

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=66958

De nombreux étudiants ayant déjà du mal à comprendre le principe des deux thèmes renouvelés par moitié chaque année (sans évoquer les malheureux candidats libres…), il serait bon que le ministère rectifie au plus vite son erreur…

2 Réponses à “« Je me souviens » du « Bulletin officiel »…”

  1. Louise dit :

    Enseignante en BTS, je reste comme vous interloquée devant ce nouvel intitulé… Je travaille depuis début septembre sur le thème des objets avec mes étudiants de première année, qui s’investissent beaucoup dans leurs exposés, devrai-je leur annoncer lundi que tout cela aura été vain ?!

  2. btscfmbtp dit :

    Bonjour,

    Comme je l’ai indiqué ci-dessus, le BO contient une coquille bénigne mais grossière ce qui laisse supposer qu’il a été rédigé rapidement et n’a pas été relu avant publication : on ne peut donc pas écarter une mise en page hâtive à partir du modèle du BO de l’année précédente. Enseignant dans un centre de formation privé qui ne dépend pas directement de l’Education nationale, je n’ai pas vraiment de contacts ni avec les syndicats ni avec les inspecteurs susceptibles de relayer auprès du ministère ce que tout le monde considère comme une erreur… Avec un peu de chance, après la torpeur des vacances, quelqu’un se rendra compte du problème et une nouvelle version du BO rétablissant le programme attendu sera publiée…
    Mais on ne peut pas exclure que quelqu’un ait pris l’initiative de changer le système sans prendre la peine de se justifier auprès de qui que ce soit : ç’avait déjà été le cas quand, en 2011, le thème « Générations » était tombé après avoir déjà été choisi en 2010 (alors que de 2007 à 2010 inclus aucun sujet n’était tombé deux fois).
    Je ne retrouve mes étudiants que dans huit jours, mais je suis dans la même situation que vous, hésitant à poursuivre sur le thème des objets ou à basculer en catastrophe sur celui du rêve… Espérons qu’on aura très rapidement des éclaircissements.

Laisser un commentaire