Aristophane, « Lysistrata », Paris, Mille et une nuits, [-411] 2009, 144 p.

L’auteur

Aristophane est un auteur athénien du Ve siècle av. J.-C. Il est surtout connu pour ses comédies.

 

L’oeuvre

Une des versions les plus facilement accessibles du texte est la traduction modernisée de Michel Host publiée par les éditions Mille et une nuits avec pour sous-titre « Faisons la grève du sexe ! ». Ce sous-titre indique bien le thème de la pièce : les femmes grecques décident de priver leurs hommes de sexe aussi longtemps qu’ils n’auront pas renoncé à la guerre. Cet argument est prétexte à de nombreuses scènes comiques dans lesquelles les Grecques choquent et font rire par le recours à un vocabulaire sexuel très familier.

 

Le rapport avec le programme de BTS

Aristophane est probablement l’un des ancêtres les plus importants des comédies modernes, de Molière jusqu’au XXe siècle. Même si le texte est court (une centaine de pages), il est cependant très difficile de se plonger dans une pièce vieille de près de 2500 ans, tant la société grecque apparaît éloignée de la nôtre. Sans les notes et la post-face de Michel Host, on ne comprendrait pas de nombreux jeux de mots qui pâtissent de toute façon inévitablement de la traduction. Il paraît délicat d’exploiter un tel texte pour l’écriture personnelle de l’examen de BTS.  

Utilité : 3/20

Lisibilité : 3/20

Nicolas Padiou

lysistrata.gif

Laisser un commentaire