Evolution corporelle de l’homo sapiens…

19 septembre 2017

Si l’on en croit la caricature ci-dessous, le corps de l’Homme aurait connu un apogée à la préhistoire avant de régresser avec l’invention de l’agriculture et de l’industrie puis celle de l’informatique…

Evolution

« Mother »/« Rosemary’s baby »

18 septembre 2017

Mother vient de sortir au cinéma. C’est un film de Darren Aronofsky, auteur des très étranges Requiem for a dream et Black Swan. Dans Mother, on suit les efforts d’une jeune femme pour rénover la maison de son mari. Ce dernier, écrivain, est nettement plus âgé qu’elle et il est profondément marqué par l’incendie qui a en grande partie détruit sa maison avant qu’il ne rencontre sa nouvelle compagne. Dès le début, celle-ci est sujette à des vertiges et ressent de bizarres sensations à chaque fois qu’elle s’appuie sur un mur de la maison. Son mari dispose quant à lui d’un mystérieux cristal qui permettrait peut-être de remonter le temps. Tout se complique encore avec l’arrivée d’un couple qui prend très vite ses aises dans la maison, laquelle semble se rebeller au fur et à mesure des dégradations que ces nouveaux occupants lui font subir… On retrouve Jennifer Lawrence (rescapée des pénibles Hunger Games) dans le rôle de la jeune femme et Javier Bardem dans celui de son inquiétant mari, dans un film étrange et souvent angoissant, où l’ordinaire d’un couple amoureux essayant d’avoir un enfant se transforme peu à peu en cauchemar.

Image de prévisualisation YouTube

La première moitié du film rappelle beaucoup Rosemary’s baby le film de Roman Polanski de 1968 où un couple (John Cassavetes et Mia Farrow), dont le mari est acteur et non écrivain, essaye lui aussi d’avoir un enfant et se laisse envahir par des voisins très inquiétants, adeptes des remèdes de grand-mères mais aussi des pratiques sataniques…

Image de prévisualisation YouTube

Dans les deux films, le corps (et l’esprit) des femmes-mères est par ailleurs soumis à très rude épreuve.

« Petite Poucette »

15 septembre 2017

Michel Serres a publié Petite Poucette en 2012. Il imagine dans ce livre que le numérique va bouleverser nos modes de vies et même nos corps. Il envisage que sa petite-fille, la petite Poucette qui donne son titre au livre, verra ainsi son pouce se modifier, s’agrandissant et devenant plus agile pour s’adapter aux touches des smartphones. De génération en génération, la théorie de l’évolution conduirait ainsi à la sélection des plus aptes à utiliser les nouvelles technologies.

Le raisonnement n’est pas idiot mais tombe à plat quelques années à peine après la publication du livre. Avant que la sélection naturelle ait pu jouer en quoi que ce soit, le nouveau mode de fonctionnement des smartphones a en effet complètement invalidé les prévisions du philosophe, car on utilise désormais plus l’index ou le majeur que le pouce quand on se sert de son téléphone.

Michel Serres,

L’extraordinaire ouragan Irma

15 septembre 2017

Irma parisien

Les ouragans sont très fréquents dans les Antilles en automne. Mais Irma a récemment frappé la région avec une violence inaccoutumée, peut-être liée à une recrudescence d’événements météorologiques d’ampleur exceptionnelle causée par le réchauffement climatique. Les dégâts matériels ont été colossaux et les pertes humaines nombreuses (72 morts) même si l’ouragan Matthew de 2016 avait été beaucoup plus meurtrier (entre 500 et 1000 morts rien qu’à Haïti). La couverture médiatique a été très importante, en raison de la gravité de la catastrophe mais peut-être aussi à cause de la présence dans les Antilles de nombreux territoires d’outre-mer de pays occidentaux, Pays-Bas, Grande-Bretagne et France notamment.

Irma

On n’a donc jamais tant parlé des petites îles françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. La presse a consacré de très nombreuses unes à ce sujet. La radio et la télé ont fait de l’ouragan l’événement dominant de l’actualité pendant près d’une semaine. Et Irma dispose par ailleurs bien sûr d’une page Wikipédia très copieuse.

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouragan_Irma

Irma le monde

« La Belle et la Bête »

15 septembre 2017

« La Belle et la Bête » de Jean Cocteau est sorti en 1946. Ce chef d’oeuvre baroque montre des corps extraordinaires, ceux de la Belle et de la Bête, mais aussi ceux de la demeure de la Bête, Cocteau ayant choisi de filmer d’étonnants montants de cheminées ornés de masques humains vivants ou des chandeliers portés par de véritables bras humains. Le film a été restauré pour les 70 ans de sa sortie et est donc visible en ce moment dans certains cinémas.

Image de prévisualisation YouTube

Corps totalitaires

14 septembre 2017

sportnazi.png

Les régimes totalitaires ont toujours accordé beaucoup d’importance au contrôle des corps. Ce fut notamment le cas du corps des sportifs de haut niveau, utilisés afin de démontrer la prétendue supériorité d’une race ou l’aptitude à la discipline de tout un peuple. On peut pour se convaincre de l’importance des corps sportifs en politique se reporter au dossier de presse d’une exposition organisée il y a quelques années sur ce sujet au mémorial de la Shoah.

http://sport.memorialdelashoah.org/

Lysistrata

14 septembre 2017

Lysistrata est une pièce de théâtre comique du cinquième siècle av. J.-C., due à l’Athénien Aristophane. L’auteur imagine que les Athéniennes sont exaspérées par les tendances guerrières de leurs maris : pour obliger ces derniers à respecter la paix, elles décident de faire la grève du sexe, initiative extraordinaire à une époque où l’accès de l’époux au corps de sa femme ne peut en aucun cas être remis en question. 

lysistrata

Le corps extraordinaire d’Haruki Murakami

14 septembre 2017

Né en 1949, l’écrivain japonais Haruki Murakami a mené jusqu’à l’âge de 30 ans une vie dissolue, buvant beaucoup et fumant jusqu’à trois paquets de cigarettes par nuit, puisqu’il vivait surtout la nuit, étant à la tête d’un club de jazz. Il a ensuite décidé d’arrêter de fumer et de se mettre au sport, se lançant à corps perdu dans la course de fond et parvenant rapidement à courir des marathons et même de très longues courses de 100 km. En se lançant d’extraordinaires défis, il a mis son corps à très rude épreuve, comme on peut le lire dans Autoportrait de l’auteur en coureur de fond, paru en 2009.

Murakami

« Marcia baila »

14 septembre 2017

En 1984, le groupe français Rita Mitsouko sortait Marcia baila. Devenue un classique de la variété rock française, cette chanson a connu un destin assez extraordinaire (évoqué dans la page web ci-dessous). Elle peut aussi servir pour le BTS dans la mesure où il s’agit d’un hommage au corps et à la vivacité d’une danseuse précocement disparue.

http://www.lexpress.fr/culture/musique/marcia-baila-des-rita-mitsouko-un-hymne-a-l-amor_1562747.html

Image de prévisualisation YouTube

Un corps extraordinaire…

13 septembre 2017

Croizon

Amputé des quatre membres en 1994, après que son corps ait fait un arc électrique avec une ligne à haute tension, Philippe Croizon a cependant traversé la Manche à la nage en 2010. Il a par la suite multiplié les exploits, faisant de son corps l’instrument d’extraordinaires aventures.

http://www.leparisien.fr/societe/ampute-des-quatre-membres-philippe-a-traverse-la-manche-a-la-nage-18-09-2010-1073709.php

12345...92