« Il n’y a pas de barrières pour faire de la musique ensemble ! »

31 mars 2020

En pleine période de confinement, 50 musiciens de l’orchestre de Radio France se sont retrouvés, tout en restant chacun chez soi, pour jouer ensemble un des morceaux les plus célèbres de l’histoire de la musique française, le Boléro (1928) de Maurice Ravel (1875-1937). Avec un split screen qui additionne les vidéos des musiciens au fur et à mesure que leur instrument s’ajoute à la mélodie…

Image de prévisualisation YouTube

Et, dans un autre genre musical, mais avec   procédé comparable le très célèbre morceau Hallelujah (1984) de Leonard Cohen (1934-2016) :

Image de prévisualisation YouTube

 

Lili Marleen

31 mars 2020

Peut-on faire tout et n’importe quoi avec une chanson ? Presque, dans certains cas… Ainsi la chanson Lili Marleen enregistrée en 1938 par Lale Andersen est-elle devenue pendant la Deuxième Guerre mondiale un véritable tube dans les deux camps : dans sa version originale en Allemagne, et dans une version due à Marlene Dietrich dans les pays alliés. La mélodie de cette chanson avait pourtant initialement servi à une publicité pour du dentifrice, et les paroles remontaient à la guerre précédente (un poème de 1915). Ci-dessous un historique de la chanson, la version de 1938 illustrée d’images tournées par des soldats allemands, et celle de Marlene Dietrich :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lili_Marleen

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

A mille temps…

31 mars 2020

Alors que Debussy en écrit une « Plus que lente », pour Jacques Brel (1929-1978), en 1959, la valse est « A mille temps », avec une chanson qui commence tout doucement et finit « à toute vitesse » :

Image de prévisualisation YouTube

Ascension fulgurante…

30 mars 2020

« Je m’voyais déjà en haut de l’affiche » chantait Charles Aznavour (1924-2018) en 1961, se mettant dans la peau d’un artiste dévoré par l’ambition de réussir à tout prix et très vite, mais condamné à l’échec, et qui pourtant ne se décourage pas… Peut-être un peu autobiographique pour un chanteur qui a mis du temps à percer mais a connu une très longue carrière.

Image de prévisualisation YouTube

Portrait du chanteur engagé Lounes Matoub

30 mars 2020

838_matoub_lounes

A écouter en cliquant sur le lien ci-dessous, un portrait radiophonique du chanteur kabyle algérien Lounes Matoub (1956-1998), militant assassiné pendant la guerre civile des années 1990 en Algérie…

https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/matoub-lounes-1956-1998-mythes-berberes

Un insecte seul avec tous

30 mars 2020

Kafka

En 1915, l’écrivain tchèque de langue allemande Franz Kafka (1883-1924) publiait La Métamorphose, récit de la progressive transformation en cafard géant de Gregor Samsa. Une métamorphose qui s’accompagne d’un isolement croissant du personnage…

https://beq.ebooksgratuits.com/classiques/Kafka_La_metamorphose.pdf

A comparer avec le film La Mouche (1986) de David Cronenberg…

Image de prévisualisation YouTube

 

Carpe Diem…

30 mars 2020

Inspiré par le Carpe Diem d’Horace (-65 à -28 av. J.-C.), le poète Ronsard (1524-1585) incitait la belle Cassandre à céder à ses avances pour profiter de l’amour tant qu’elle était jeune et belle (« Cueillez, cueillez votre jeunesse… ») :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mignonne,_allons_voir_si_la_rose

Quelques siècles plus tard, les mœurs s’étant libérées, Mick Jager se montrait plus direct dans la chanson des Rolling Stones Let’s spend the night together (1967) : tout en affirmant « I’m in no hurry, I can take my time », les paroles expliquent clairement qu’il y a urgence à conclure (« Now I need you more than ever/Let’s spend the night together now »).

Image de prévisualisation YouTube

« Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés… »

30 mars 2020

File:Moitte-Oudry-La Fontaine-Les animaux malades de la peste.jpg ...

Dans l’admirable fable Les Animaux malades de la peste (1678), La Fontaine (1621-1695) fait comme souvent d’une pierre deux coups. Partant d’une épidémie pour laquelle on recherche une victime expiatoire, le poète montre à la fois la peur qui touche tous les animaux, et la complaisance envers le souverain lion qui les conduit à désigner comme coupable de tous les maux, le plus innocent d’entre eux, l’âne.

https://gallica.bnf.fr/essentiels/fontaine/fables/animaux-malades-peste

Seul avec toute ma famille…

28 mars 2020

« Gonna hang myself from my family tree » chantaient en 1974 le groupe The Sparks, dans In my family, décrivant la famille comme pleine de gens qui nous ressemblent toujours un peu trop et dont on a bien du mal à se distancier… Et en précisant que deux frères sont membres de ce groupe depuis maintenant près de 50 ans, ce qui va dans le sens de la chanson !

Image de prévisualisation YouTube

De la musique avant tout !

28 mars 2020

On apprend à vivre différemment" : Renaud et Gautier Capuçon ...

Coincé chez lui comme tous les Français, le violoncelliste Gautier Capuçon n’a pas renoncé à donner des concerts, réconfortant ainsi les mélomanes en pleine période de confinement grâce aux réseaux sociaux… Et son frère Renaud, violoniste, fait de même.

https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/on-apprend-a-vivre-differemment-renaud-et-gautier-capucon-racontent-leur-confinement/

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-confine-gautier-capucon-joue-de-la-musique-pour-nousapaiser_3872995.html

12345...99